Strips Chloé Wary

Strips Chloé Wary

 Remise des prix du concours BD mercredi 1er juillet, 19h

Notre édition en ligne Des Bulles dans la ville 2020, rebaptisé pour l’occasion Des Bulles dans votre salon, touche à sa fin !

 

Pour terminer nous vous proposons une dernière vidéo, un dessin en direct de Chloé Wary, notre autrice en résidence ainsi que l’intégralité du strip qu’elle nous avait fait pour le confinement.

 

Nous remercions encore tous les auteurs pour s’être prêté au jeu de l’interview en ligne, et nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle édition ! Merci de nous avoir suivi.

 

Laurent Schafer

Laurent Schafer est un journaliste et illustrateur suisse. Il a été actif durant plus de 25 ans dans la presse écrite, comme salarié ou journaliste indépendant. Durant sa carrière, il a abordé des domaines variés, allant de l’économie à la science, en passant par les faits de société, la télévision, l’architecture ou la musique.

Laurent Schafer a exercé en parallèle une activité d’illustrateur free-lance et de dessinateur de presse.

Sa passion pour les lectures scientifiques, son coup de crayon et son goût pour les enquêtes journalistiques l’ont incité à se lancer dans son premier projet de vulgarisation en bande-dessinée : Quantix, la physique quantique et la relativité en BD  est ainsi sortie en 2019 aux éditions Dunod. Un travail de trois ans durant lequel Laurent Schafer a été épaulé par son épouse Ariane. Celle-ci s’est occupée de la mise en couleur d’une grande partie des planches. Le physicien-mathématicien Claude-Alain Pillet, enseignant-chercheur au Centre de physique théorique de Marseille, a également apporté une aide précieuse à l’auteur, à la fois dans la validation et la mise en contact avec le monde de la recherche.

Actuellement Laurent Schafer prépare un nouveau projet, toujours dans le domaine de la BD de vulgarisation scientifique

 

Etienne Lécroart

Etienne Lecroart est dessinateur d’humour pour la presse et auteur de bandes dessinées.

Il est membre de l'Oubapo (Ouvroir de bande dessinée potentielle) depuis le 2 juillet 1993, dont il est l'un des piliers. Il est aussi membre de l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) depuis le 3 avril 2012.

Il est membre actif de la maison d'édition associative L’Association où il participe au comité de lecture depuis 2011.

Etienne Lécroart compose la plupart de ses bandes dessinées sur des contraintes formelles fortes : lisibles de diverses façons, pliables, palindromiques, à agencements réglés, etc.

Il a créé une exposition de planches de bandes dessinées en bois modulables et manipulables intitulée Planches en vrac et à la découpe.

Étienne Lécroart est par ailleurs commandeur exquis de l’ordre de la Grande Gidouille au Collège de Pataphysique, lauréat du trophée Presse-Citron (meilleur dessinateur de presse) en 1999 et en 2017 et du grand prix de l'Humour noir Grandville 2003.

Fabien Grolleau

Né en 1972, Fabien Grolleau mène d’abord une carrière d’architecte, avec toujours de la BD dans la tête. Il fonde avec Thierry Bedouet en 2003 l’association Vide Cocagne, pour laquelle il est toujours un des éditeurs principaux, et directeur des collections Mastadar (4 livres) et Sous le Manteau (30 numéros). En tant qu’auteur, il coréalise “Le Monde dans un mouchoir ” avec Humbert et Rebuffé (éditions Bandes à part), puis écrit seul les 2 tomes des “Masque du Fantôme” (shampooing, Delcourt) parus en 2010, 2011. Il collabore régulièrement à la revue Jade (Editions 6 pieds sous terre) et travaille sur divers projets en tant que scénariste ou dessinateur.

 

En 2013, il écrit le scénario de "Jacques a dit" (Sarbacane), mis en images par Thierry Bedouet. Pour Vide cocagne, il créé, avec Boris Mirroir, la collection "Épicerie fine". Il y publie deux séries : "Muffin", en solo, et "Dum", avec le dessinateur Abdel de Bruxelles.

En 2015, il scénarise la série "Le chevalier des sables" (Sarbacane), avec Robin Raffalli. En 2016, la parution de "Sur les ailes du monde" (Dargaud) devrait marquer la fin d'une longue collaboration avec Jérémie Royer autour du peintre Jean-Jacques Audubon.

Infatigable, il a de nombreux projets en cours. Grolleau le scénariste prépare la suite de ses (nombreuses) séries : "L'écureuil", "Le chevalier des sables", "Muffin" et "Dum". Grolleau le dessinateur sort "Mikaël ou le mythe de l'homme des bois", (Six pieds sous terre, 2016).

En 2018, il reforme son duo avec Jérémie Royer autour d'un album sur le célèbre naturaliste et paléontologue anglais, Charles Darwin dans : "HMS Beagle, Aux origines de Darwin" (Dargaud).

 

François Lepage

Après une formation de Lettres, François LEPAGE travaille plusieurs années en Afrique tout d’abord puis en Amérique du Nord. Collaborateur de l’agence de photojournalisme Sipa Press à Paris entre 2007 et 2017, et membre du collectif de photographes Chambre Noire depuis 2010. Il rejoint en 2017 la plateforme Hans Lucas.

Il effectue en 2010 un travail dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises à bord du Marion Dufresne qui donne naissance – en collaboration avec la journaliste Caroline Britz au livre  Marion Dufresne, Ravitailleur du bout du monde. En 2013, il embarque pour l’Antarctique avec l’Institut Polaire sur L’ Astrolabe. Il  participe  avec son frère Emmanuel LEPAGE, auteur de Bandes dessinées, au raid de ravitaillement de la station scientifique Concordia, au cœur du continent polaire.  Ce voyage donne naissance aux livres La Lune est blanche qu’il signe avec son frère aux éditions Futuropolis en 2014.

 

Portrait de François Lepage par son frère Emmanuel Lepage

Hélène Georges

Après avoir étudié à l’École des Arts décoratifs de Strasbourg, Hélène Georges s’est installée à Marseille.
Elle est autrice et illustratrice, elle travaille à l’atelier du Baignoir, lieu qu’elle partage avec 5 autres dessinateurs-trices.
Elle travaille avec la presse et l’édition jeunesse et publie également des bandes dessinées.
Son dernier album, L’Amour du Maillot, est une BD de la collection Sociorama (Casterman), co-écrite avec le sociologue Frédérique Rasera.
L’album est une plongée au cœur d’un club de foot professionnel de Ligue 2.

 

 

 

 

 

Jennifer Bidet et Singeon

Singeon naît en 1982, en Martinique, où il passe son enfance à rêver de bande dessinée. Après un bac littéraire, il s’installe à Paris en 1999 et intègre les Beaux-Arts. Il se lance ensuite dans divers blogs, fanzines, story-boards pour l’animation (notamment sur La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu) et participe à la revue Lapin de L’Association et aussi à l'aventure Les Autres gens... Sa rencontre avec Marguerite Abouet lui donne l’occasion de signer sa première série, Bienvenue, chez Gallimard BD.


Jennifer Bidet est maîtresse de conférence à l’Université Paris-Descartes et chercheuse en sociologie. Elle a consacré sa thèse aux migrations économiques et familiales entre l’Algérie et la France. Elle vit à Paris.

 

Eric Feres

Né en 1979 à La Seyne-sur-Mer (Var), Eric Feres fait ses études à la Villa Arson, école d'art située à Nice. Il vit à Lyon et y travaille en tant que fonctionnaire. Il expose, en 2012, dans une galerie à Grenoble et participe à un recueil intitulé Les Copains (Jetseditions) en 2009 ainsi qu'au fanzine Komiki en 2013. Sabre (Dargaud, 2019) est son premier album, une œuvre singulière et fascinante qui met en scène un petit tigre à dents de sabre durant le pléistocène.

 

À l'intérieur d'une grotte naissent au même moment trois tigres à dents de sabre. L'un d'eux, Sabre, est particulièrement différent des autres... Malgré la méfiance du reste de la meute, le nouveau-né va pourtant être de toutes les aventures qui rythmeront leur existence. Mais quelles sont les véritables origines de Sabre, est-il issu du même monde ?...

Pour son premier album présenté comme un roman graphique sans dialogues, Éric Feres signe une oeuvre singulière, audacieuse, fascinante et poétique.


Sabre : Naissance d'une oeuvre

 

 

 

 

 

Jean-Yves Duhoo

Né à Lyon le 16 juin 1965, Jean-Yves Duhoo fait ses études aux arts appliqués à Paris.
Illustrateur de presse, il est présent dans de nombreux journaux comme Libération, Sciences et Vie junior, Lapin, Fusée, Bang! et Capsule Cosmique. Il a publié à ce jour une dizaine d'albums, dont un recueil de dessins chez Panormitis en 2003, Écoloville en 2005 (Hachette Littératures), L'Atelier de Jojo & Yvan en 2006 (L'Association), Soigne ta gauche (Seuil) en 2007, Oncle Ho en 2009 (L'Association), et enfin, en 2010, un premier recueil de ses reportages pour Spirou, Le Labo.
Il est fondateur et rédacteur en chef, avec Killoffer, de Mon Lapin Quotidien (MLQ), édité par L'Association, dont le premier numéro est sorti en février 2017.

En 2019 paraît la compilation de tous les reportages inédits : Dans le secret des Labos (Dupuis) dans lequel Jean-Yves Duhoo, après avoir visité de nombreux laboratoires, nous propose 45 reportages classés en quatre thèmes : temps et espace, au cœur de la matière, le vivant et le génie humain. Il permet ainsi de découvrir des sujets tels que le temps atomique, les trous noirs ou la lumière.

 

L'interview de Jean-Yves Duhoo :

 

            


 

Naissance d'une affiche :

 

Nous vous proposons de découvrir les étapes de la création de l’affiche 2020 des Bulles dans la ville, qui pour l’occasion est dans votre salon. Vous trouverez les essais et la finalisation de l’affiche actuelle, ainsi que la même chose pour une version confinée, avec l’Espace Vasarely transformé en sous-marin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chloé Wary

Chloé Wary, autrice en résidence des Bulles dans la Ville 2020, a signé en 2019 sa deuxième bande dessinée Saison des roses, un récit mettant en scène une jeune femme luttant pour garantir l'existence de la section féminine du club de foot dans laquelle elle joue. Elle nous livre une histoire prenante et très bien menée parlant d'émancipation, de genre, d'amour avec grande justesse et brio. Deuxième album de sa toute jeune carrière, Saison des Roses a su conquérir le public et la critique, jusqu'à recevoir le Prix du public France télévisions au dernier festival international de la bande dessinée d'Angoulême. Chloé Wary nous a fait le plaisir d'accepter notre proposition de "résidence" en amont du festival des Bulles dans la Ville en animant, avant le confinement, ateliers et rencontres avec différents groupes. 

 

            L'interview de Chloé Wary :

            

 

Autoportrait confiné de Chloé Wary : Pas vraiment reposée pas

vraiment fatiguée, toujours en train de bailler

Aidez Chloé Wary à dessiner son histoire !

 

 

Nous vous proposons de compléter les cases vides des strips qui seront mis en ligne deux fois par semaine, les mardis et vendredis. Pour cela il suffit d’imprimer le strip ou bien de le compléter à l’aide d’un logiciel de dessin et de nous le renvoyer (scanné, photographié, ou bien sous forme de fichier) à l’adresse mail suivante : 

antonystripconfinement@gmail.com

Vous pouvez également, si vous le souhaitez, le publier sur votre réseau social préféré avec le hashtag #antonystripconfinement Site de Chloé Wary : https://www.chloewary.com/